Secret de Polichinelle

Genre : Commedia dell'arte (au mieux)

Grand Guignol (au pire)

Résumé :

 

Autour d'un secret de Polichinelle on assiste à une véritable pantalonnade avec effets de manche, moulinets de bras, stupeurs et tremblements simulés, hurlements de faussets, étranglements d'indignation, provocation en duel...

A noter, en vierge effarouchée, Marine Le Pen (Colombine) qui tente acrobatiquement de se refaire une virginité !

 

Au final, tous conviennent que notre République est une monarchie, ce que, depuis De Gaulle, TOUS les présidents de la République ont amplement démontré !

 

La distribution :

 

Marionnettiste : Macron (mention spéciale)

 

Pantalon... Les leaders coalisés de l'opposition de Le Pen à Mélenchon.

Le Capitan ( Matamore, fanfaron, hâbleur et vaniteux ) : Benalla

Scaramouche (vantard, fanfaron et peureux ) : Collomb

Arlequin (bouffon crédule) : Castaner (épatant !)

Les zanni (valets, fourbes ou imbéciles, intrigants ou poltrons) : la cour de Macron et ses godillots

 

La critique :

 

Presse et télé en redemandent (5/5)

 

Les spectateurs accablés par la chaleur se sont assoupis (0/5)

 

 

Mon avis : lire Goldoni, revoir Coluche, Desproges et Devos pour se consoler...