" La diffusion des lumières n'exige autre chose que la liberté, et encore la plus inoffensive de toutes les libertés, celle de faire publiquement usage de sa raison en toutes choses."

 

KantQu’est-ce que les lumières ?, 1784

 

 

 

 

Blog

 

Billets d'humeur -depuis janvier 2009 - classés, pour simplifier, en six rubriques : arts, histoire, philosophie, politique, société, sciences.

Rappel : philosophie = aime la sagesse !

Ce malaise devant l'inhumanité de l'homme même, cette incalculable chute devant l'image de ce que nous sommes, cette « nausée » comme l'appelle un auteur de nos jours, c'est aussi l'absurde. "

 

Albert Camus

Planète vivante

Ressources pillées, biodiversité gravement altérée, pollutions majeures, climat déréglé... l'avenir de l'homme sur la Terre s'avère très sombre !

Je donne ici quelques éléments à propos du dérèglement climatiquede la biodiversité, de l'état des ressources naturelles et des solutions en cours de développement pour éviter le pire.


Conscience

 " Le savant n’est pas l’homme qui fournit les vraies réponses ;

c’est celui qui pose les vraies questions. "

C. Levi-Strauss, Le cru et le cuit

 

" Pourquoi craindre pour le dompteur, sa cage le protège des hommes' 

d'après Samuel Beckett

Sciences

Je propose ici un petit parcours - très personnel - au coeur de l'aventure scientifique qui, de Sapiens et Néandertal vous conduira aux nanosciences, à la biologie synthétique, à la chimie du vivant ou encore à l'intelligence artificielle...

Un non scientifique curieux pourra tirer profit de ces quelques pages sans équations et sans le jargon des initiés.

 

Voir

" Derrière la vitre qu’est la nature, apparaît lentement l’espèce d’une seconde, un fantôme d’éternité. De ce fantôme nous nous satisfaisons. Il devrait nous désespérer, (…). A ces moments le monde paraît laisser échapper comme par mégarde, un peu de son secret."

 A. Camus,                                    


 

L'historien de l'art, Kenneth Clark, questionné à propos de la "civilisation", répondit :

 

«Qu'est-ce que la civilisation? Je ne sais pas. Je ne peux pas le définir en termes abstraits - pour le moment. Mais je pense que je peux le reconnaître quand je la vois. "

Il se tourna vers la cathédrale: "Et je la regarde maintenant."

 

Rapporté ce 16 avril 2019 par le "New York Times"

 

 

Photo JPL - 2017
Photo JPL - 2017

Paris martyrisé... mais toujours debout !

Brasiers, attentats, gilets jaunes... que pèsent-ils devant le génie des hommes ?

« Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée. »

 

Notre Dame de Paris, Victor Hugo

 

 

 

Hominidés : plus la recherche avance plus cela se complique !

Une nouvelle espèce découverte aux Philippines

Image "Le Monde"
Image "Le Monde"

L’arbre généalogique des hominidés s'enrichit d'une nouvelle branche après sapiens, néandertal, erectus, denisovan, fioresiensis... voici luzonensis !

 

Des chercheurs viennent en effet de découvrir les restes d’une espèce d’hominidé inconnue dans une grotte des Philippines et ils ont nommé la nouvelle espèce, homo luzonensis .

 

Ces chercheurs ont mis au jour les restes partiels d’au moins trois individus, comprenant des dents, plusieurs os du pied et de la main et un fémur partiel, dans la grotte de Callao (Philippines).

Ces os s'ajoutent à un os du pied trouvé dans la grotte en 2007 et daté d'il y a 67 000 ans.

 

H. luzonensis est la deuxième nouvelle espèce humaine identifiée en Asie du Sud-Est au cours des dernières années. En 2004, un autre groupe avait annoncé la découverte de l’Homo floresiensis (sur l’île indonésienne de Flores.) - également connu sous le nom de Hobbit - une espèce d'un peu plus d’un mètre de haut.

 

La famille Homo (identifiée à partir de 3 critères : bipédie permanente, volume cérébral et utilisation d’outils) ne cesse de s'enrichir et son aire géographique de s'étendre !

 

VOIR la très belle synthèse du journal " Le Monde "

 

Voir sur "Hominidés.com" : Arbre généalogique des hominidés. Les évolution de l'humanité 

 

Sur ce site : Sapiens, Néandertal... cousinages

 

 

 

Cerveau et déclin cognitif

"Le Cerveau - est plus grand que le Ciel -" - Emily Dickinson

 " Apprendre à comprendre le fonctionnement de son cerveau et apprendre à s’en servir, devraient constituer un objectif pédagogique primordial."

Henri Laborit

 

 

IRM de diffusion (tractographie)
IRM de diffusion (tractographie)

Grâce à l'imagerie, à l'informatique, les chercheurs ont fait des progrès considérables dans la connaissance du cerveau, dans son fonctionnement intime.

On peut maintenant lire (ou presque !) dans les pensées avec l'IRM.

 

Avec les nouvelles séquences, les nouvelles applications, comme la tractographie (ci-contre), on peut visualiser les connexions neuronales du cerveau.

 

Mais une machine qui fonctionne avec 100 milliards de neurones est bien sûr d'une complexité redoutable et ses défaillances difficiles à identifier et surtout à réparer.

 

Certains, se sont vus trop beau et ont même pu diffuser sur le marché du médicament quelques spécialités dépourvues de toute efficacité. 

Aujourd'hui les équipes sérieuses reviennent aux fondamentaux. Le chemin sera encore long qui conduira à la résolution des désordres neurodégénératifs

Notre cerveau

Cerveau de rêveur...
Cerveau de rêveur...

- Les 3 cerveaux,

- Activité cérébrale en image,

- Un cerveau très connecté,

- La conscience et le chaos,

Human connectome project,

- Cartographie du cerveau humain de l'utérus à la naissance,

Blue Brain Project, Human Brain Project,

Un cerveau artificiel à 2,5 millions de neurone

- Les neurones miroir,

- Le vieillissement du cerveau.

Chimie du cerveau

 

- Les neurotransmetteurs, messagers chimiques,

- Rôle des différents neurotransmetteurs,

- Chimie des sentiments,

- Impact de la sérotonine et de la L-dopa sur les prises de décision,

- Rajeunir ?... Au moins ne pas mourir idiot !

 

Et aussi : Les benzodiazépines

 

 


Alzheimer : retour aux fondamentaux

Le nouvel échec d'un candidat médicament, venant après beaucoup d'autres, confirme que les chercheurs sont encore très loin de la solution dans le traitement de cette pathologie redoutable et en pleine expansion.

 

Biogen à Cambridge (Massachusetts) et Esai à Tokyo qui développaient l'aducanumab viennent d'annoncer leur  décision de suspendre leurs essais de phase III après avoir pris connaissance de l'avis d'un comité indépendant indiquant qu'il était peu probable que le médicament ralentisse le déclin cognitif comme prévu. 

 

Cette molécule est un anticorps conçu pour se lier et éliminer les plaques collantes de β-amyloïde suspectées d'être à l'origine de la maladie en s'agglutinant autour des neurones, en bloquant leur communication et, finalement, en les tuant. 

 

Pourtant la piste "anti amyloïde" semblait être la plus prometteuse...

 

Certains pensent que les plaques amyloïdes étaient déjà trop importantes dans l'échantillon utilisé pour l'essai clinique, constitué de personnes atteintes de formes précoces et légères de la maladie d'Alzheimer.

 

D'autres anticorps sont en cours d'études, notamment sur des patients asymptomatiques présentant une accumulation d’amyloïde (solanezumabcrenezumab)... avec des résultats actuellement décevants.

 

Parmi les approches non amyloïdes, des molécules ciblant la protéine tau qui s'accumule dans les neurones du cerveau des malades sont à l'étude... mais là aussi les chercheurs patinent... et reviennent au fondamental, c'est à dire à une meilleure connaissance du cerveau.

 

Hippocampe, neurogenèse et Alzheimer

Les travaux récents sur la neurogenèse ont montré que la production de nouveaux neurones se poursuivait à l'âge adulte dans certaines zones du cerveau.

 

La neurogenèse adulte désigne l’ensemble des processus qui, à partir de la division des cellules souches neurales, donne naissance à des cellules capables de se différencier en neurones et de s’intégrer dans les circuits préexistants du cerveau.

 

Cependant, les recherches sur cette plasticité cérébrale sont toujours en développement, et parfois des résultats totalement contradictoires sont publiés dans des revues de très haut niveau, comme Nature.

 

 

Le débat sur l'existence d'une neurogenèse adulte dans l'hippocampe est en particulier passionnant.

 

Situé dans les lobes temporaux et appartenant au système limbique, l’hippocampe joue un rôle central dans la mémorisation et la navigation spatiale, un rôle déterminant dans la formation de nouveaux souvenirs d' événements vécus (mémoire épisodique).

 

Tout récemment des chercheurs du  VA San Diego Healthcare System et de l'Université de Californie à San Diego, ont montré que l’hippocampe serait aussi responsable de la mémoire déclarative, c’est-à-dire la mémoire qui peut être verbalisée, et qui comprend la mémoire des faits en plus de la mémoire épisodique.

 

L'’existence d’une neurogenèse adulte dans l’hippocampe humain a d’abord été mise en évidence en 1998 puis confirmée par une vingtaine de publications.

 

Coup de tonnerre en 2018, Nature publie un article tendant à démontrer que la neurogenèse dans l'hippocampe ne se manifeste pas au-delà de l'enfance chez l'homme.

 

Mais quelques semaines après cette  publication, Maura Boldrini et al (Université de Columbia, New York)  mettent en évidence une production de nouveaux neurones dans l’hippocampe chez l’adulte sain, même âgé !

Les auteurs de cette étude ont utilisé des techniques de détection immunohistochimiques similaires à celles de leur prédécesseur.

 

Deux raisons sont invoqués par M. Boldrini pour justifier ces différences : elle n'a utilisé que des tissus cérébraux d'individus exempts de troubles psychiatriques ou neurologiques et pris en considération l'hippocampe entier.

 

Enfin, tout récemment (25 mars 2019) une publication en ligne vient confirmer ce dernier résultat en démontrant que la neurogenèse de l'hippocampe chez l'adulte est abondante chez les sujets neurologiquement sains et diminue fortement chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

 

Le fait que le tissu cérébral de personnes âgées de 52 à 97 ans, atteintes de la maladie d'Alzheimer, présente une baisse nette et progressive de la neurogenèse ouvre évidemment une piste : trouver le moyen de promouvoir la génération de neurones dans l'hippocampe des malades pour freiner et même inverser les déficits cognitifs.

 

Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et le cerveau n'a pas encore livré tous ses secrets !

 

La mémoire

 

- L'émoi, les mots, les maux qui restent...

- Mécanisme de la mémoire, métamémoire,

- Neurones impliqués dans la rétrospection,

- Les maladies neurodégénératives, Alzheimer

  

L'oubli

 

- Contre l'oubli : le devoir de mémoire,

- Oubli : psychisme,

- Effacer la mémoire, les molécules de l’oubli, 


"Le cerveau est plus profond que la mer"  Emily Dickinson

Eyes Wide Shut !

Faut-il continuer à garder "les yeux grands fermés" ?

Les lobbies de l'Ancien Monde : démasquons-les !
Les lobbies de l'Ancien Monde : démasquons-les !

La population mondiale approche aujourd'hui des 8 milliards d'habitants. Si chacun d'eux avait notre niveau de consommation, les ressources de la planète n'y suffiraient pas. Or les projections validées par l'ONU prévoient près de 10 milliards d'habitants en 2050...

 

Ressources pillées, biodiversité gravement altérée, pollutions majeures, climat déréglé... l'avenir de l'homme sur la Terre s'avère très sombre !

L'anthropocène, qui commence au moment où les activités humaines ont eu un impact sur l'écosystème terrestre, risque de se terminer sur un désastre.

 

 Il n'est donc pas difficile de comprendre que notre modèle économique actuel est obsolète. Et pourtant nos dirigeants continuent à garder "les yeux grands fermés".

 

Pire, alors que 97% des publications scientifiques dans des revues reconnues (ayant un comité de lecture) admettent qu'il n'y a aucun doute sur l'origine anthropique du dérèglement climatique et que celui-ci aura à court terme des effets directs et collatéraux cataclysmiques, des lobbies puissants, se cachant derrière les derniers climato-sceptiques, ont aujourd'hui le vent en poupe, grâce à des fripouilles façon Trump.

 

La révolution industrielle, agricole, économique... ne passera pas par des élus court-termistes, sans courage, obsédés par leur réélection. 

 

L'accord de Paris aussitôt signé, aussitôt oublié par les états, a néanmoins donné un signal fort aux investisseurs qui, eux, ont des informateurs fiables. On peut le déplorer (c'est mon cas), mais le nerf de la guerre - l'argent - est chez eux.

 

Le principal espoir pour le développement durable réside donc dans les initiatives des grandes entreprises, des organisations mondiales et européennes non gouvernementales, dans les réseaux de multitudes de PME ou TPE qui émergent un peu partout (*).

 

Alors, si notre action en tant que citoyen devient inopérante, agissons avec notre portefeuille. En tant que consommateur nous avons l'arme fatale.

 

Refusons d'acheter des fruits et légumes monstrueux, gavés d'engrais et de pesticides - ou ayant parcouru des milliers de kms avant de finir dans nos assiettes - n'achetons plus de véhicules qui nous empoisonnent, refusons d'acquérir des smartphones à plus de 1000 euros où l'innovation est nulle, soyons attentif à la durabilité de ce que nous achetons...

 

Bref, actons que l'économie linéaire : extraire, produire, consommer et jeter, a fait son temps et soutenons activement l'avènement de l'économie circulaire, des énergies renouvelables, de la construction durable, des transports propres, d'une nouvelle gestion de l'eau qui passe par une agriculture biologique.

 

Ce souhait n'est pas celui d'un écologiste fumeux ou exalté, il s'inscrit dans la froide analyse de chiffres  implacables.

 

(*) Que pouvons aider en choisissant et interpellant les élus de proximité (municipalité, intercommunalité et région) qui peuvent soutenir localement le développement durable.

 

 

Pour une révolution industrielle

 

Je vais brièvement évoquer les pistes suivies pour accéder rapidement à une économie plus respectueuse de notre environnement, de nos ressources, de la biodiversité, créatrice d'emplois et de mieux-être.

 

 SEULE susceptible de redonner espoir et confiance aux jeunes générations.

 

En m'appuyant sur des sources primaires incontestables, je fais le point dans 5 domaines fondamentaux pour l'avenir proche de notre planète :

 

I - Les énergies renouvelables

II - Promouvoir une économie circulaire

III - Une construction durable

IV - Des transports propres

V - La gestion de l'eau

 

 Dans tous ces domaines des solutions existent.

 

L'utopie n'est donc pas de vouloir que l'économie mondiale bascule très rapidement vers l'utilisation massive d'énergies propres et la préservation des ressources, sans dommage pour l'emploi... mais peut-être de croire que nous, citoyens, auront le courage de porter au pouvoir des dirigeants capables de réaliser cette nouvelle révolution industrielle.

 

 

Actualité du Blog