Begonia rubracteolata S.Julia, Borneo.

 

" La diffusion des lumières n'exige autre chose que la liberté, et encore la plus inoffensive de toutes les libertés, celle de faire publiquement usage de sa raison en toutes choses."

KantQu’est-ce que les lumières ?, 1784

 

Conscience

Sciences

Voir


À la Une

Voir : Cannes 2017

Nicole Kidman, retour en beauté

" En programmant cette 70e édition Thierry Frémaux et son équipe sont tombés sur un lot de films avec Nicole Kidman. Lors de l’annonce de la sélection, on a remarqué l’omniprésence de l’actrice australienne: deux longs métrages en compétition – Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos et Les Proies de Sofia Coppola, un autre hors compétition – How To Talk To Girls At Parties, de John Cameron Mitchell et une série, la deuxième saison de Top of the Lake, de Jane Campion. Fallait il y voir le présage d’une renaissance de l’actrice, un retour à cette décennie prodigieuse qui a menée Nicole Kidman de Prête à tout (Gus Van Sant, 1995) à Birth (Jonathan Glazer, 2004), avec des étapes mémorables chez Kubrick, Amenabar ou Von Trier. "  Thomas Sotinel, Le Monde

Les Proies, Sofia Coppola

" En 1971 sortait sur les écrans Les Proies de Don Siegel, devenu depuis un des films les plus intéressants de Clint Eastwood, l'acteur. Sofia Coppola sort aujourd'hui le remake. 

 

Le  titre original est un peu différent du français : The Beguiled, c'est à dire «les envoutées» mais teinté d'un sentiment de duperie. L'histoire est celle des pensionnaires d'une institution pour jeunes filles de la bonne société sudiste, gouvernée par Nicole Kidman, où on retrouve Elle Fanning et Kirsten Dunst, lors de la Guerre civile américaine (1861-1865). Isolées par le front très proche, elles recueillent un soldat nordiste blessé (Colin Farrell), échappé du champ de bataille, et que la charité commande de soigner. Entre elles et le soldat, seul homme de leur univers, se lient des relations complexes." 13ème Rue

 

Kew Gardens, plus beau jardin du monde

Les jardins botaniques royaux de Kew : un jardin paysager historique

Palm-House
Palm-House

Depuis qu'il a été fondée en 1759 par la princesse Augusta, Kew est devenu un leader mondial des sciences végétales et fongiques et une attraction touristique. Il été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2003.

 

"Aujourd'hui, Kew possède les collections les plus vastes et les plus diverses de spécimens botaniques vivants et conservés dans le monde. Le paysage contient une grande collection scientifique de plus de 14 000 arbres, y compris les variétés anciennes. Kew cultive également plus de 30 000 plantes différentes des climats tropicaux, tempérés, arides et alpins, dont beaucoup ont un statut de conservation élevé. Ces collections fournissent une bibliothèque de référence vivante pour nos scientifiques et un paysage dynamique pour montrer la beauté et l'émerveillement de ce royaume naturel diversifié dont dépend toute la vie." Kew

 

Kew et la biodiversité

State of the World's Plants report released by Kew

Begonia rubracteolata S.Julia, Borneo. Sur les 600 espèces estimées, seulement 200 ont été décrites à Borneo
Begonia rubracteolata S.Julia, Borneo. Sur les 600 espèces estimées, seulement 200 ont été décrites à Borneo

 Depuis leur création, en 1759, ces jardins ont contribué de manière significative et continue à l’étude de la diversité des plantes et de la botanique économique.

 

Le Royal Botanic Gardens, Kew vient de publier son premier rapport annuel sur l'état des plantes du monde et d'organiser le premier symposium international  sur le monde végétal.

 

Le rapport fournit une évaluation des connaissances actuelles sur la diversité des plantes terrestres, sur les menaces mondiales auxquelles elles sont confrontées, sur  les politiques en place et leur efficacité dans le traitement de ces menaces. Il a impliqué plus de 80 scientifiques.

 

"C'est la première évaluation mondiale de l'état des plantes du monde. Nous avons déjà un 'État du monde pour les oiseaux, les tortues maritimes, les forêts, les villes, les mères, les pères, les enfants, même les antibiotiques, mais pas les plantes.

Ceci est remarquable compte tenu de l'importance des plantes - pour la nourriture, les médicaments, les vêtements, les matériaux de construction, les biocarburants et la régulation du climat."

Professeur Kathy Willis, directrice scientifique au Royal Botanic Gardens, Kew

 

Dans ce rapport on apprend notamment qu'en 2016, 1730 nouvelles espèces ont été répertoriées.

 

Image magnétique...

Human connectome project

Reconstituer le câblage du cerveau

Les 180 régions relatives au langage, à la perception, la conscience, la pensée, l'attention et la sensation
Les 180 régions relatives au langage, à la perception, la conscience, la pensée, l'attention et la sensation

Grâce à différentes techniques d'imageries, la cartographie ( encore grossière) du cerveau se dévoile peu à peu.

 

Il y a un siècle, le neurophysiologiste  allemand Korbinian Brodmann avait recensé 52 aires différentes dans le cortex cérébral ; aujourd'hui les chercheurs identifient  au moins 180 régions différentes, importantes pour le langage, la perception, la conscience, la pensée, l'attention et la sensation.

 

Le but de cette cartographie est - ni plus ni moins - de déterminer comment les 100 milliards (environ) de neurones du cerveau humain sont câblés.

 

Les images réalisées (notamment par IRM de diffusion/tractographie- e-MRI)  sur 1200 jeunes adultes en bonne santé qui ont accepté de participer au Projet Human Connectome  (consortium dirigé par l'Université de Washington, l'Université du Minnesota et l'Université d'Oxford  - WU-Minn HCP) ,  a confirmé l'existence de 83 régions cérébrales connues et a ajouté 97 nouvelles.

 

 

Cartographie du cerveau humain de l'utérus à la naissance

e-MRI (tractographie) montrant les connexions dans un cerveau en développement
e-MRI (tractographie) montrant les connexions dans un cerveau en développement

Les chercheurs veulent faire encore plus fort : cartographier un cerveau en gestation.

 

Ils accumulent actuellement des milliers d'images de cerveau de foetus pour comprendre comment s'établissent les câblages neuronaux. Ils leur faut pour cela visualiser l'anatomie cérébrale, de l'embryon au nouveau-né.

Plus précisément le projet le plus avancé vise à établir les premières cartes 3D du cerveau humain entre 20 et 44 semaines de gestation.

 

Il s'agit d'une prouesse technique, notamment du fait qu'un foetus est toujours en mouvement, ce qui implique des corrections des données de l'IRM de diffusion par des calculs fort complexes.

 

Reconstruction 3D de la surface corticale et de ses caractéristiques calculées à partir d'une IRM de cerveau bébé de sept, huit et neuf mois.
Reconstruction 3D de la surface corticale et de ses caractéristiques calculées à partir d'une IRM de cerveau bébé de sept, huit et neuf mois.

 Avec ce formidable travail, les scientifiques espèrent comprendre comment des dysfonctionnements tels que l'autisme, la paralysie cérébrale, les troubles du déficit de l'attention... peuvent s'installer.

 

LIRE :“The Human Connectome Project’s neuroimaging approach

 

VOIR : 

-Human Brain Project,

-  The Blue Brain Project

 

VOIR sur le SITE :

 

Notre cerveau

- Image magnétique -3-

Sur le blog...

Sciences

Thalès
Thalès

Il n'y a pas de science sans conscience disait déjà Rabelais...

 

Je propose ici un petit parcours -très personnel- au coeur de l'aventure scientifique qui, de sapiens et néandertal vous conduira aux nanosciences, à la biologie synthétique, à la chimie du vivant ou encore à la mécanique quantique...

Un non scientifique curieux pourra tirer profit de ces quelques pages sans équations et sans le jargon des initiés.

 

Une aventure de 2500 ans à peine qui, depuis Thalès de Milet, n'a cessé de nous émerveiller mais qui aujourd'hui, parfois, angoisse.

 

En effet, depuis Copernic, Galilée, Newton, les Lumières, Darwin et quelques autres, l'univers anthropocentrique d'Aristote, qui reçut l'onction de Saint-Thomas D'Aquin, a laissé place à un monde désenchanté où l'homme abandonné par les Dieux se retrouve bien seul !

 

Alors parfois, cet homme nu devient fou et se tourne vers la science pour détruire, saccager, exterminer, se proclamer roi. Le XXème siècle est une bonne illustration de ces détournements mortifères. De cela je parle aussi.

JPL

 

 

VOIR

 " La beauté du monde est dans l'oeil "

Camargue- Photo JPL
Camargue- Photo JPL

" Le soleil qui naît, une humidité qui s’attarde, des montagnes au loin qui surgissent lentement des brumes, toute une transparente poésie enfin se balance dans l’air sonore et cristallin. De ces moments sourd une espèce d’éternité faite à notre mesure. Derrière la vitre qu’est la nature, apparaît lentement l’espèce d’une seconde, un fantôme d’éternité. De ce fantôme nous nous satisfaisons. Il devrait nous désespérer, (…). A ces moments le monde paraît laisser échapper comme par mégarde, un peu de son secret."

                                                                                               Albert CAMUS,                                                   Critique d’un tableau de Boucherle (1934)

Pissarro, "Le premier des impressionnistes"

Le musée Marmottan Monet "présente, du 23 février au 2 juillet 2017, la première exposition monographique Camille Pissarro organisée à Paris depuis 36 ans.

 

Quelque soixante-quinze de ses chefs-d’œuvre, peintures et tempéras, provenant des plus grands musées du monde entier et de prestigieuses collections privées, retracent l'œuvre de Camille Pissarro, de sa jeunesse dans les Antilles danoises jusqu’aux grandes séries urbaines de Paris, Rouen et Le Havre de la fin de sa vie.

 

Il fut considéré par Cézanne comme « le premier des impressionnistes »

 

Musée Marmottan

 

 

 

 

" Pourquoi craindre pour le dompteur, sa cage le protège des hommes'

d'après Samuel Beckett