" Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. "

Contre la barbarie et tous les totalitarismes, 

une arme fatale :

le savoir, la culture sous toutes ses formes. 

JP Lavergne

                                                                                                                                                  

Conscience

Sciences

Voir


Nanoparticules d'or et cancer

Destruction de tumeurs cérébrales en mimant le virus de la rage

J'ai évoqué ICI l'utilisation de nanoparticules - et notamment de nanoparticules d'or - à des fins thérapeutiques.

 

En effet, l’adressage de molécules actives, constitue un défi majeur pour le traitement de nombre de pathologies, infectieuses, cancéreuses ou d’origine génétique.

 

L'extrême petite taille des nanovecteurs (nous sommes ici à l'échelle de l'atome) leur donne la possibilité de franchir de nombreuses barrières biologiques (ce qui implique des protections drastiques lors de leur utilisation).

 

La barrière hémato-encéphalique est en particulier un filtre extrêmement efficace, qui protège notre cerveau de nombreux types d'agents pathogènes ou toxiques.

Revers de la médaille, il est très compliqué de traiter les pathologies du cerveau par voie médicamenteuse.

 

 

Traitement du cancer de la prostate par vectorisation à l'aide de nanoparticules d'or radioactives
Traitement du cancer de la prostate par vectorisation à l'aide de nanoparticules d'or radioactives

 Les nanoparticules peuvent alors être un moyen de vectorisation de médicaments dans ces cas difficiles. Ces dernières années, le développement de nanotechnologies dans le domaine des vecteurs de médicaments a donc  pris un essor considérable.

 Des nanosystèmes, capables de libérer le principe actif en réponse à un stimulus externe  (modification du pH, variation de température ou application d’un champ magnétique externe), ont été mis au point.

 

Dans ce domaine, des chercheurs coréens viennent de publier des travaux particulièrement remarquables.

 

Ils ont mimé pour cela la structure du virus de la rage qui franchit sans difficulté cette barrière hémato-encéphalique (provoquant encore de nos jours des dizaines de milliers de décès).

Sur le modèle de ce virus, Yu Seok Youn et son équipe ont ainsi conçu une nanoparticule d'or dont la protéine de surface à pu se lier à des récepteurs de cellules nerveuses servant de passerelle vers le système nerveux.

 

Cette nanoparticule ne vectorise aucun médicament mais transporte de minuscules (submicroscopiques) barres d'or qui absorbent la lumière d'un laser infra-rouge, provoquant leur réchauffement jusqu'à 50°C, en tuant ainsi les cellules cancéreuses à proximité.

Ce traitement a été testé en laboratoire sur des souris,  il réduit considérablement la taille des tumeurs.

 

C'est une avancée significative dans le traitement  des tumeurs du cerveau ; il reste cependant à confirmer que ces nanoparticules ciblent uniquement les cellules cancéreuses, sans provoquer d'effets secondaires.

 

"Vérités" alternatives...

 "L'œil de l'esprit ne peut trouver nulle part plus d'éblouissements ni plus de ténèbres que dans l'homme ; il ne peut se fixer sur aucune chose qui soit plus redoutable, plus compliquée, plus mystérieuse et plus infinie. Il y a un spectacle plus grand que la mer, c'est le ciel ; il y a un spectacle plus grand que le ciel, c'est l'intérieur de l'âme. "

Victor Hugo

 

Trump et le réchauffement climatique
Trump et le réchauffement climatique

La démarche de l'extrême-droite a toujours été la même.

A l'instar des groupes sectaires, elle recrute ses adeptes sur un mythe susceptible de fanatiser des populations en souffrance, qui, dès lors, peuvent  gober n'importe quoi.

Une sorte de "vérité" alternative délivrée par le gourou, le dictateur, le leader... prend le pas sur les faits, les évidences, les mieux établies.

 

L'arrivée au pouvoir de Donald Trump est un cas d'école, une illustration des méfaits de ce temps d'une post-vérité solidement adossée à internet et aux réseaux sociaux. 

 

Chez nous la famille Le Pen, depuis la négation des chambres à gaz, a montré le chemin. La fille, plus adroite que le père, a su capter un plus large auditoire. Elle est en passe de faire accepter par un tiers de notre électorat, un projet économique - étayé par de stupéfiantes contre-vérités-  susceptible de ruiner ce pays.

 

Mais cette pratique s'étend et touche maintenant une partie importante des classes politiques. L'affaire Fillon est un autre cas d'école.

...

Résister... Exister !

On construit trop de murs et pas assez de ponts. Isaac Newton

Florence - Ponte Vecchio, sur l'Arno - Reflets

A gauche : mur Israël/Palestine. A droite : frontière Mexique/USA (San Diego-Tijuana)

" Les sots ont ceci de commun avec les éponges : c'est qu'ils adhérent." Paul Valery

Around the world

Ordinateurs quantiques

Vous avez aimé les "bits"... vous allez adorer les q(u)bits !

D-Wave 2X de Google/NASA
D-Wave 2X de Google/NASA

En 2017, les qbits vont sortir des grands laboratoires de physique quantique  pour aller du côté de chez Google et Microsoft... qui ont débauché leurs meilleurs éléments.

 

Autant dire que l'ordinateur quantique n'est plus une chimère mais un projet industriel.

 

Cela ne veut pas dire que nos PC actuels, (aux performances ridicules par rapport à ce qui s'annonce), sont déjà menacés d'obsolescence, mais que d'ores et déjà l'informatique prépare une nouvelle révolution technologique.

La physique quantique pour les (presque) nuls (dont je suis!)

   La physique quantique est quelque chose de très complexe car elle concerne le monde microscopique où des objets très petits (de la taille de l'atome) peuvent se déplacer à de très grandes vitesses. Dans ce monde, les lois de la physique classique sont mises à mal et des phénomènes bizarres, comme l'intrication quantique (que j'évoque ICI) -qu'Einstein lui-même avait contestée- sont mis en évidence.

 

Ainsi en physique quantique, une particule peut-être dans plusieurs états à la fois ! Cependant l’état superposé existe uniquement en l'absence d’observation. Autant dire qu'il est plus facile de comprendre ce phénomène avec des outils mathématiques, comme les fonctions d'onde !

 

Erwin Schrödinger, un des rois du monde quantique (douce équation de ma jeunesse !) a illustré le phénomène avec un chat confiné dans une boite pourvue d'un dispositif létal. En physique quantique le chat est à la fois dans deux états -mort et vivant (statistiquement équivalents)-. Quand on ouvre la boite (observation) le chat est bien entendu mort ou vivant (décohérence quantique).

 

Evidemment les chats morts-vivants ne courent pas les gouttières, ceci n'est qu'une expérience de pensée. En fait,  l’état de superposition ne peut être maintenu que pour des objets de très petite taille, constitués de quelques particules.

 

Ci-dessous, très simple illustration de la notion d'états superposés.

 

D'où les q(u)bits...

Je vais évacuer rapidement la définition scientifique du q(u)bit en citant le cours de Serge Haroche au Collège de France :

 

"Un atome (ou ion) qui évolue dans un sous-espace sous-tendu par deux états est un système analogue à un spin, appelé qubit en information quantique.

Un état pur du qubit est représenté par un vecteur unitaire évoluant sur la sphère de Bloch. Les pôles nord et sud de la sphère correspondent aux états logiques 0 et 1 du qubit "

 

Pas simple donc de décrire mathématiquement, à tout moment, un état superposé de 0 et de 1, de oui et de non, de vrai ou de faux !

Toutefois le schéma ci-contre permet d'aider nos neurones à appréhender le phénomène. L'état quantique est représenté par un vecteur sur cette sphère, dont le pôle nord est équivalent à la valeur 1 et le pôle sud à la valeur 0 ; il est donc caractérisé par des coordonnées sphériques  (comme la latitude...).

Au moment de la mesure cet état redeviendra 0 ou 1 , c'est la position sur la sphère qui donnera les probabilités du 1 et du 0 - ici, respectivement,  70% et 30% .

 

Mais à quoi ça sert ???

 

La réponse est donnée par les performances du D-Wave de Google (1097 qbits) représenté plus haut (qui ne serait pas encore un "vrai" ordinateur quantique???) :

« Ce qu'une machine D-Wave fait en une seconde prendrait 10.000 ans à un ordinateur conventionnel »

 

Aujourd'hui Google annonce une puce de 2000 qbits !

Certes les applications sont encore très limitées (la cryptographie quantique est en ligne de mire)... mais ce n'est qu'une question de temps  !

Pour Google la cible est clairement l'élaboration de machines intelligentes :

 

« Le Machine Learning va se transformer en apprentissage quantique. On parle beaucoup de créer des machines plus créatives, mais les systèmes les plus créatifs que nous pourrons créer seront des machines quantiques intelligentes ».

Hartmut Neven, directeur du laboratoire d’intelligence artificielle quantique de Google

 

 

Et  comment ça marche ???

 

Technologiquement, c'est très compliqué - quelle que ce soit l'option choisie-  sachant qu'il faut obtenir un temps de cohérence — temps où l'état de superposition est maintenu — plus important que le temps de calcul.

 

Google (Wave) utilise la propriété de supraconductivité de films d'aluminium déposés sur un saphir, ce qui implique des températures proches du zéro absolu (-273°C) !

Faisons un rêve...

" Je rêvais que j’étais un papillon volant dans les airs et ne sachant rien de Chuang Tzu "

Chuang Tzu (Zhuangzi)

 

 

Le rêve et son interprétation : de Freud à l'IRM fonctionnelle

Photo JPL traitée par DeepDream de Google
Photo JPL traitée par DeepDream de Google

Je n'ai pas les compétences pour discuter du travail de Freud -contesté par certains aujourd'hui.

On pourra aller ICI, sur un lien qui traite du sujet à un niveau scolaire, que je n'ai pas dépassé !

Sa lecture est en tout cas fort utile.

 

Ce qui n'est pas discutable par contre, c'est ce que commence à montrer l'imagerie cérébrale (dont je parle beaucoup sur ce site) à propos de l'empreinte des rêves sur notre cerveau.

 

Depuis quelques années, de nombreuses études étonnantes sont publiées dans les grandes revues scientifiques.

 

Les chercheurs japonais sont en pointe dans ce domaine.

Une équipe de l'ATR Computational Neuroscience Laboratories à Kyoto a décrit pour la première fois en 2013, des rêves, sur la base d'images cérébrales réalisées par IRMf, en tandem avec  l'électroencéphalographie (EEG).

 

Dans ces conditions, ils ont été en mesure de décrire ce que les cobayes avaient rêvé avec 60% de précision, un taux beaucoup plus élevé que ce qui peut être attribué au hasard. Bluffant !

 

 

Rêves -Surréalisme-Peinture

Picasso- Dali(2)-Miro-Ernst-Magritte

... puisque le réel est cauchemardesque !

Poutine, Trump, Erdogan, l'axe du mâle

" Pourquoi craindre pour le dompteur, sa cage le protège des hommes'

d'après Samuel Beckett

Le siècle des Lumières

(Ose penser)

"Aie le courage de te servir de ton propre entendement."

 

"La sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable.

Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement (pouvoir de penser) sans la direction d’autrui,

minorité dont il est lui-même responsable (faute) puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui."

Sciences 

Thalès
Thalès

Il n'y a pas de science sans conscience disait déjà Rabelais...

 

Je propose ici un petit parcours -très personnel- au coeur de l'aventure scientifique qui, de sapiens et néandertal vous conduira aux nanosciences, à la biologie synthétique, à la chimie du vivant ou encore à la mécanique quantique...

Un non scientifique curieux pourra tirer profit de ces quelques pages sans équations et sans le jargon des initiés.

 

Une aventure de 2500 ans à peine qui, depuis Thalès de Milet, n'a cessé de nous émerveiller mais qui aujourd'hui, parfois, angoisse.

 

En effet, depuis Copernic, Galilée, Newton, les Lumières, Darwin et quelques autres, l'univers anthropocentrique d'Aristote, qui reçut l'onction de Saint-Thomas D'Aquin, a laissé place à un monde désenchanté où l'homme abandonné par les Dieux se retrouve bien seul !

 

Alors parfois, cet homme nu devient fou et se tourne vers la science pour détruire, saccager, exterminer, se proclamer roi. Le XXème siècle est une bonne illustration de ces détournements mortifères. De cela je parle aussi.

JPL

 

 

Conscience

L'absurde

« Je tire de l'absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté, ma passion ».  

Albert Camus

Samuel Beckett
Samuel Beckett

 

"C'est la fin d'En attendant Godot ; l'obscurité tombe sur le couple de clochards, Estragon et Vladimir, qui n'en finissent pourtant pas d'attendre, sur une route de campagne, auprès d'un arbre dont les feuilles ont bien voulu pousser.

 

On peut dire qu'on est en bout de course, là où les actes ne s'accordent plus aux mots.


Godot ne vient pas.


L'impossibilité d'échapper à cette espérance toujours déçue ne semble pas tirer à conséquence, même lorsque l'attente trouve son issue dans le suicide comme tragique clownerie finale."

Voir

 " La beauté du monde est dans l'oeil "

Camargue- Photo JPL
Camargue- Photo JPL

" Le soleil qui naît, une humidité qui s’attarde, des montagnes au loin qui surgissent lentement des brumes, toute une transparente poésie enfin se balance dans l’air sonore et cristallin. De ces moments sourd une espèce d’éternité faite à notre mesure. Derrière la vitre qu’est la nature, apparaît lentement l’espèce d’une seconde, un fantôme d’éternité. De ce fantôme nous nous satisfaisons. Il devrait nous désespérer, (…). A ces moments le monde paraît laisser échapper comme par mégarde, un peu de son secret."

                                                                                               Albert CAMUS,                                                   Critique d’un tableau de Boucherle (1934)