Regards sur le site

 

"...Vous savez, je ne sais même plus ce que j'écris, je ne sais plus rien, je ne me relis même pas, je ne me corrige pas. J'écris seulement pour écrire, pour m'entretenir avec vous un peu plus longtemps...»

 

Les pauvres gens  (dernière lettre), Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski

 

 

Présentation du site en images

 

« Je trouve, Ibben, la providence admirable dans la manière dont elle a distribué les richesses : si elle ne les avait accordées qu'aux gens de bien, on ne les aurait pas assez distinguées de la vertu, et on n'en aurait plus senti tout le néant. Mais quand on examine qui sont les gens qui en sont les plus chargés, à force de mépriser les riches, on en vient enfin à mépriser les richesses. »

 

 Montequieu, Lettres Persannes

 

Matisse : Luxe, calme et volupté (1904)
Matisse : Luxe, calme et volupté (1904)

 

 

" Le bonheur et l’absurde sont deux fils de la même terre. Ils sont indispensables. On ne découvre pas l’absurde sans être tenté d’écrire quelque manuel du bonheur."

 

 Albert CAMUS, Le Mythe de Sisyphe.

 

 

« Nous ne devons pas avoir honte d’admirer la vérité et de l’accueillir d’où qu’elle vienne, même si elle nous vient de générations antérieures et de peuples étrangers, car il n’y a rien de plus important pour celui qui cherche la vérité, et la vérité n’est jamais vile ; elle ne diminue jamais qui la dit ni qui la reçoit »

Al Kindi

 

 

"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton."

Albert Einstein,  Comment je vois le monde

 

 

Qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience "

René CharFureur et Mystères

 

 

 

«Je préfère les roses à la patrie...
Et les magnolias, mieux je les aime que gloire et vertu»

                                                                                      Fernando Pessoa

 

 

Des murs, partout des murs...

 

"Des murs peints en blanc et quelques mots en noir, dont la poésie surprend au milieu du paysage urbain d'une vingtaine de pays latino-américains. Une seule signature : Accion poetica."

Léonore Stangherlin (Monde Académie)

... où il nous faudrait des ponts !

" Les hommes se servent des mots ; le poète les sert." Octavio Paz

A table !

 "O et la mer la mer écarlate quelquefois comme du feu et les glorieux couchers de soleil et les figuiers dans les jardins de l’Alameda et toutes les ruelles bizarres et les maisons roses et bleues et jaunes et les roseraies et les jasmins et les géraniums et les cactus de Gibraltar quand j’étais jeune fille et une fleur de la montagne oui quand j’ai mis la rose dans mes cheveux comme les filles Andalouses ou en mettrai-je une rouge oui et comme il m’a embrassée sous le mur mauresque je me suis dit après tout aussi bien lui qu’un autre et alors je lui ai demandé avec les yeux de demander encore oui et alors il m’a demandé si je voulais oui dire oui ma fleur de la montagne et d’abord je lui ai mis mes bras autour de lui oui et je l’ai attiré sur moi pour qu’il sente mes seins tout parfumés oui et son coeur battait comme fou et oui j’ai dit oui je veux bien Oui."


James Joyce, Ulysse

Télécharger
Monologue Molly Bloom (Ulysse)
15joyce_hq_fr.mp3
Fichier Audio MP3 4.8 MB