Se souvenir... 8 mai 1945... Résister...

Le 8 mai 1998, avec quelques amis, j'organisais une cérémonie aux Monuments aux Morts d'une petite commune jouxtant Montpellier, dont le maire participait à la coalition mise en place par Jacques Blanc avec le FN, pour diriger la région Languedoc-Roussillon.

 

On voit aujourd'hui le résultat de cette banalisation d'un parti qui représente un danger immense pour nos valeurs républicaines qui, si demain il venait au pouvoir, ruinerait notre pays et le conduirait au chaos.

 

A la majorité silencieuse qui se tait, à ceux qui sont complices, je demande simplement de relire l'histoire de la France et de l'Europe de 1934 à 1945.

 

Les valeurs mises en avant par la constellation "Bleu Marine" sont celles du pétainisme le plus recuit : "Travail, famille, patrie", qui a ruiné la France, fait éclater les familles et mis la patrie en grand danger. 

 

Ce slogan n'était en fait qu'un prétexte pour déclencher une ignoble chasse aux "métèques" : les Juifs, les étrangers... les "Autres", et participer au programme de purification ethnique du IIIème Reich.

 

A l'étoile jaune d'hier, les porte-paroles de cette clique proposent de substituer un croissant vert. L'ignoble maire de Béziers a entrepris son travail de fichage des musulmans... J'appelle collabos les hommes et les femmes qui adoubent ce sinistre individu.

 

Quant à la droite "républicaine" elle n'existe plus dans cette région, purement et simplement "mangée" par le loup qu'elle a engraissé ! Seule la très droitière Lozère de Jacques Blanc résiste... mais elle est passée à gauche !

 

Jean-Pierre LAVERGNE, 8 mai 2015