Antibiotiques : la course contre la montre

L'émergence continue de bactéries multi-résistantes aux médicaments est un problème majeur de santé publique. L'identification et le développement de nouveaux antibiotiques, en particulier ceux ayant de nouveaux modes d'action, est impératif pour aider à traiter ces infections. 

 

Un article paru dans " The Journal of Antibiotics " dresse la liste de 22 nouveaux antibiotiques lancés depuis 2000.

 

 

Il faut noter qu'entre 1970 et 1999, toutes les molécules mises sur le marché n'étaient que des analogues de médicaments existants (à l'exception de la mupirocine commercialisé en 1985).

 

Depuis 2000, la situation s'est améliorée, avec l'apparition de cinq nouvelles classes d'antibiotiques : le linézolide (systémique, validé en 2000), la daptomycine (systémique, validé en 2003), la rétapamuline (topique, validé en 2007), la fidaxomicine (Clostridium, infections compliquées, validé en 2010) et la bedaquiline ( systémique, validé en 2012).

 

Cependant, il faut noter que l'ensemble de ces nouvelles classes d'antibiotiques est limité au traitement des infections Gram positif (entérocoques, streptocoques et staphylocoques).