Créationnisme, néocréationnisme

Le pouce du panda
Le pouce du panda

 

A lire : Le pouce du panda par Stephen Jay Gould

 


 

 

La thèse créationniste :

 

Selon la seule source autorisée (la Bible, Le Livre de la Genèse), la terre a entre 6000 et 12 000 ans et le premier homme (Adam) est apparu entre - 6000 et -10 000 avant JC.

Age de la terre : entre 6000 et 12000 ans.

Premier Homme : entre 6000 et 10000 ans.

 

En six jours , Dieu créa la terre, les plantes, les animaux, l’homme et enfin la femme ( Eve).

 

Les nouvelles espèces n'existent pas, et les mutations sont impossibles (c'est le fixisme).

 

Tout les êtres vivants actuels sont donc issus d’un couple unique d’origine.

 

La seule « évolution » des espèces possible est l'extinction (par exemple les dinosaures).

 

Le seul évènement de cette brève histoire de l'humanité est le Déluge : la terre a été submergée et seul un couple de chaque espèce a été sauvé (c’est la fameuse Arche de Noé).

 

 

Le créationnisme actuel, qui se base sur une lecture littérale de la bible, est une doctrine d'origine récente.

 

Dans Le Problème de l'incroyance au XVIe siècleLucien Febvre cite le texte ci-dessous :

 

« Quel est l'homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que le jour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel n'était pas encore ?

 

Qui serait assez stupide pour s'imaginer que Dieu a planté, à la manière d'un agriculteur, un jardin à Eden, dans un certain pays de l'Orient, et qu'il a placé là un arbre de vie tombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait la vie ?

 

« ... À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, s'il n'est dénué de sens, peut facilement relever une multitude de choses semblables que l'Écriture raconte comme si elles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textuellement, n'ont guère eu de réalité. »

 

Ce texte est d'Origène, abondamment lu sous la Renaissance et dont Érasme disait : « En fait de théologie, après les Saintes Écritures, rien de mieux à lire qu'Origène»

 

La signification symbolique, utilisée chez Saint Augustin, était admise au Moyen Âge et au début de la Renaissance, ainsi que dans l'exégèse juive.

 

La contre réforme catholique du Concile de Trente a conduit au développement de la croyance en l'exactitude littérale de la Bible, en affirmant que la traduction particulière proposée par la Vulgate ne contenait pas d'erreur par rapport au dogme, ce qui justifiait de s'en servir comme référence dans un but d'exégèse et d'enseignement.

 

Le mouvement créationniste actuel est né au XIXe siècle, en réaction contre le darwinisme. Il faut noter que l'église par le biais de l'encyclique Providentissimus Deus du  pape Léon XIII publiée en 1893, condamne Darwin.

 

« Les livres de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, avec toutes leurs parties, tels qu'ils ont été reconnus par le Concile de Trente doivent être reconnus comme sacrés et canoniques, non pas en ce sens que, composés par le génie humain, ils ont ensuite reçu son approbation, ni seulement qu'ils contiennent la révélation sans aucune erreur, mais parce qu'ils ont été écrits sous l'inspiration du Saint-Esprit et ont ainsi Dieu pour auteur. »

 

 

Aujourd'hui il existe de nombreux mouvements créationnistes, aux USA, en Australie, bien sûr, mais également en Europe et dans le monde musulman. Leur revendication principale est la possibilité d'inclure dans l'enseignement scolaire l'histoire de la genèse au même titre que la théorie de l'évolution.

 

Il ne s'agit pas de groupuscules mais de groupes organisés et combatifs (comme en témoigne le rapport Lengagne présenté au Conseil de l'Europe en 2007 malgré de multiples obstructions).

 

En France certains milieux intégristes contestent ouvertement l'enseignement de la théorie de l'évolution voir ci-dessous.

 

Les thèses pseudo scientifiques : le néocréationnismel'intelligent design, le programmisme....

 

 

Pourquoi le néocréationnisme ?

 

En 1987, aux Etats-Unis, par décision de la Cour Suprême, il a été jugé que seules les théories scientifiques devaient être enseignées dans les établissements publics et que le créationnisme, étant une religion, ne pouvait figurer au programme scolaire.

 

Le premier amendement de la Constitution américaine stipule en effet qu'aucune loi ne peut promouvoir une religion.

 

 A partir de là un think tank conservateur, le Discovery Institute  à travers un document (Wedge Document)  décrit une stratégie pour influencer l'opinion publique, les médias, les fondations caritatives, et les instances gouvernementales.

 

Le document décrit plusieurs étapes a court et long terme avec des objectifs pour le mouvement du Dessein intelligent. Ces objectifs sont décrits dès les premiers paragraphes :

 

" Combattre le matérialisme scientifique et son héritage moral, culturel, et ses conséquences politiques

"Remplacer les explications matérialistes par la notion théiste que la nature et l'homme sont la création de Dieu.

La "nouvelle théorie" créationniste, le Dessein Intelligent, ou Intelligent Design, présente ses arguments de manière plus "scientifique"...  (voir les polémiques à propos du pouce du Panda... on pourrait aussi discourir du double ergot de mes beaucerons !)

Repartant en guerre contre la théorie de l'évolution, ces "nouveaux créationnistes" ont enlevé toute notion de Dieu de leur vocabulaire... sans changer le fond de leurs pensées !

Cela nous donne des affirmations du type  :

 

- l'évolution est guidée par un être supérieur, il y a un dessein intelligent dans l'univers

 

- la vie humaine est trop complexe pour être le fruit du hasard

- la théorie de l'évolution est trop frustre pour expliquer la complexité de la vie. La meilleure hypothèse alternative, c'est qu'une intelligence supérieure, extraterrestre ou divine, l'a organisée.

- il y a tellement de choses belles dans la nature que c'est forcément une force intelligente qui dirige tout cela..."

 

Il suffit de remplacer les notions de force ou Dessein Intelligent par le mot Dieu pour retrouver tous les arguments des créationnistes 30 ans en arrière...

 

L'état des lieux :

 

- On trouve la majeure partie des tenants de cette théorie dans les milieux protestants fondamentalistes de l'Amérique du Nord. Elle a l'appui plus ou moins explicite des milieux conservateurs

- le combat pour faire enseigner le Dessein Intelligent dans les écoles américaines, au même titre que le darwinisme continue. Cependant  en 2005 un juge fédéral en charge du dossier les déboutent une nouvelle fois : l'Intelligent Design ne sera pas enseigné dans les écoles.

 

- A noter l'appui de Georges W. Bush qui déclare  "la présentation des différentes écoles de pensées fait partie de l'éducation"... ce qui sous-entend que le darwinisme, comme l'Intelligent Design, ne sont que des écoles de pensées !

- En France et en Europe, les intégristes musulmans, tentent de diffuser massivement des ouvrages créationnistes.

 

En 2007 des centaines d'établissements scolaires et universitaires ont reçu gratuitement un ouvrage, "L'Atlas de la Création", signé par un "intellectuel" turc qui reprend les thèses développées aux USA. La diffusion en a été interdite dans les milieux éducatifs ; le Conseil de l’Europe a condamné toutes les formes de prosélytisme créationniste en milieu scolaire (voir rapport Lengagne).

 

 

Le programmisme : c'est la version "française" du dessin intelligent qui défend une évolution programmée vers un état supérieur, oeuvre d'un concepteur génial mais invisible. Le programmisme est comparé à "un effet Mozart" !

 

Son prédicateur est un chercheur reconnu : Pierre Rabischong, Doyen honoraire de la Faculté de Médecine de Montpellier, directeur d'une Unité Inserm.

 

" La question des origines de l'homme et de son devenir après la mort est la seule importante que se posent, un jour ou l'autre, tous les humains. Les éléments de réponse oscillent entre deux groupes de théories : la biogenèse dirigée ou la biogenèse spontanée. En d'autres termes, la question est de savoir si le système vivant, que nous connaissons de mieux en mieux, s'est fait seul ou s'il a été initié et construit. La description des grandes fonctions qui font l'homme biologique (la mobilité, la communication, la maintenance biologique et le kit de survie) ainsi que l'analyse technique de quelques bioprogrammes spectaculaires (moustique, homard, coquillages, cactus, caméléon) donnent à penser que le système de la vie n'a pas pu émerger et se poursuivre dans cette étonnante biodiversité sans qu'il existe un programme.

Le programmisme se veut une approche nouvelle, appelée, selon l'auteur, à se substituer à la conception darwinienne basée sur la filiation des différentes espèces, évoluant par des mutations aléatoires de la bactérie à l'homme."

 

Présentation de l’ouvrage de P. Rabischong : Programme Homme (PUF)

 

 

Darwin aujourd'hui

Guillaume LECOINTRE - Darwin aujourd'hui

Pour aller plus loin...

Le dinosaure à plumes fâche les intégristes

archaeopteryx
archaeopteryx

 

Ce type de discussion, à propos d'un supposé ancêtre des volatiles, est maintenant proscrit dans la très chrétienne Corée du SudDarwin est mis au pilori.


Ainsi des USA - où plus des 3/4 citoyens nous voient descendre de l'Arche de Noé- à la très islamiste Turquie, en passant par les états du Golfe, les fondamentalistes de toutes obédiences se donnent la main pour nous renvoyer en préhistoire.


Qui sait si demain ils ne brûleront pas un nouveau Giordano Bruno.

 


Télécharger
Le monde selon Darwin, journal du CNRS, Décembre 2008
Une passionnante mise au point dans tous les domaines à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Darwin célébré en 2009.
Le monde selon Darwin.pdf
Document Adobe Acrobat 2.8 MB

Quand les créationnistes récupérent les résultats les plus récents de la biologie synthétique

Les créationnistes de "l'intelligent design"(ID), qui voient la main de Dieu partout, n'ont pas tardé à interpréter à leur façon, les remarquables résultats obtenus par l'équipe de Floyd Romesberg à San Diego (1) à propos de l'extension de l'alphabet génétique et de leurs avancées vers la création du premier organisme  semi-synthétique.

 

Dans cet article les auteurs montrent que dans des conditions standard, l'ADN non naturel préparé, contenant une troisième paire de base non naturelle, peut être amplifié avec une grande efficacité et une fidélité de 99.9 % (2).

 

Ils suggèrent que l'optimisation du processus pour les bases naturelles résulte d'une évolution darwinienne.

 

L’ADN, «Intelligence codée dans une structure biologique » - résultant d'une « intervention divine»-  (fin de citation)  est au cœur du dessin intelligent.

 

Pour ces créationnistes, ces résultats montrent que l'on est encore bien loin de l'élégance et de l'efficacité de l'ADN naturel  d'où leur conclusion :

 

"DNA -- gives compelling force to the inference that natural "biological information storage and retrieval" is the product of intelligent design."

_______________

 

(1) Denis A. Malyshev, Kirandeep Dhami, Henry T. Quach, Thomas Lavergne, Phillip Ordoukhanian, Ali Torkamani, and Floyd E. Romesberg

Howard Hughes Medical Institute et Scripps Institute San Diego

Efficient and sequence-independent replication of DNA containing a third base pair establishes a functional six-letter genetic alphabet

PNAS 2012 109 (30) 12005-12010


(2) Il faut savoir que la fidélité de la réplication de l’ADN détermine en grande partie la stabilité du génome. Le faible taux de mutation observé durant la synthèse nucléotidique n’est pas la conséquence intrinsèque de la seule précision de la réplication de l’ADN, mais reflète aussi l’existence de mécanismes capables de corriger les erreurs de l’ADN polymérase.


 

  

Biologie évolutive et cancer : une approche transdisciplinaire prometteuse