Présentation

Regards sur le site

 

« Nous ne devons pas avoir honte d’admirer la vérité et de l’accueillir d’où qu’elle vienne, même si elle nous vient de générations antérieures et de peuples étrangers, car il n’y a rien de plus important pour celui qui cherche la vérité, et la vérité n’est jamais vile ; elle ne diminue jamais qui la dit ni qui la reçoit »

Al Kindi

 

 

Qui suis-je ?

"Je sais que je ne sais rien."

Socrate

 

L'auteur, scientifique, professeur d'université, à partir de notes personnelles, de souvenirs de lecture, de son expérience professionnelle, humaine, sociale...(aidé par les puissantes banques de données en ligne accessibles à tous), fait un bilan de ce qu'il a pu saisir du monde qui l'entoure.

 

"Dans le coeur de tout homme et de toute femme, il est un peu de sable et d'écume. Mais certains d'entre nous livrent ce qui demeure caché dans le plumage de leur coeurs, d'autres en éprouvent de la honte. Quand à moi, je n'en rougis point."  Khalil Gibran, Le sable et l'écume (1926)

 

Apprendre, comprendre, transmettre... exister !

 J'ai appris que chacun d'entre nous porte sa part du génie humain.

 

Dans la construction des pyramides, des cathédrales, dans le travail de Platon, l'œuvre de Molière ou les découvertes d'Einstein, il y a le génie de l'humble artisan, du philosophe de comptoirs, du rimailleur d'estaminets, de l'obscur mathématicien, du professeur besogneux...

 

Mais parfois, chez certains hommes, ce génie prend des dimensions qui nous interpellent. Chez ces Géants, cette étincelle allume des brasiers qui pulvérisent les barrières, les interdits, les tabous, conduit à explorer des espaces sans limites.

 

Je discerne chez ceux-là plus que de l'intelligence : de l'audace, de la révolte et par-dessus tout une soif inextinguible de liberté.

Quand l'art rencontre la science

 


"Quand l'art parle à la raison et la science à l'émotion. Quand l'art révèle une vérité et la science la beauté... " 

 

Jean-Claude Ameisen & Yvan Brohard - Quand l'art rencontre la science - Editions de La Martinière

 

 

Bio Art

Peinture et microbiologie

Sur ce site j'évoque souvent les rencontres entre l'art et la science, à travers la photographie, l'imagerie médicale ou la peinture.

 

Dans ce registre, le travail de Maria Pénil Cobo est une véritable prouesse. En utilisant sa bouche comme pinceau, des bactéries en guise de pigments et des boîtes de Petri garnies d'agar-agar (gélose) comme toile, elle produit de somptueux tableaux.

 

Pour réaliser ce stupéfiant travail, Maria donne un "baiser" à sa toile ; les bactéries qu'elle dépose se développent, changent de formes et de couleurs. Elle fixe en déposant une résine sur la boite quand le résultat lui convient. Il est souvent bluffant !

 

 Cette bio-artiste travaille avec toute sorte  de milieux naturels.

 

Elle crée ainsi des mondes intérieurs basés sur des formes organiques en croissance et en développement. Son inspiration est la nature, un être vivant, un système d' auto-régulation, tout ce qui participe au mystère de la vie à travers des textures, des formes, des processus. 

 

VOIR ICI