Un bien national : la famille Hugo

Exposition : Les Hugo, une famille d’artistes

La Maison Victor Hugo, Paris

La Maison musée, dans le Marais à Paris, y consacre tous ses espaces du 14 avril au 18 septembre 2016 :

 

" Maison musée, et pourquoi pas maison de famille ? Les collections conservent d’importants témoignages de la créativité de Victor Hugo transmise sur pas moins de six générations. La publication d’un livre sur Hauteville House par Marie et Jean-Baptiste Hugo est l’occasion de célébrer les Hugo, famille d’artistes...

Victor Hugo bien sûr, autour de ses dessins et de ses décors, de son génie consacré à l’intimité, avec notamment la présentation exceptionnelle de la série des Souvenirs ; mais aussi celles de Mme Hugo et de sa belle-sœur Julie Duvidal de Montferrier (élève du baron Gérard) épouse d’Abel Hugo, les dessins d’enfant de François-Victor, les photographies et enluminures de Charles, les étonnantes gravures de l’étrange neveu Léopold mathématicien et artiste, élève de sa mère Julie Duvidal, les œuvres de Georges Hugo, le petit-fils célébré de L’Art d’être grand-père qui fut un peintre de talent et les œuvres de son fils Jean Hugo, une des personnalités de la Belle Epoque."

 

 

Le potager du Mas de Fourques, Jean Hugo
Le potager du Mas de Fourques, Jean Hugo

 Jean Hugo, peintre, fils de Georges (à droite sur la photo), arrière-petit-fils de Victor, s'installa au Mas de Fourques, à Lunel.

Il y mourut en juin 1984 ; certains de ses enfants y vivent encore.

 

" À partir de 1931, il vivra au mas de Fourques hérité de sa grand-mère, à Lunel, entre Nîmes et Montpellier. Il broiera lui-même ses couleurs en travaillant à partir de l'oeuf, comme avant Van Eyck. Est-ce le procédé qui produit cet effet? Ses couleurs ont une telle identité qu'on reconnaîtrait un tableau de Jean Hugo d'où toute forme aurait disparu, qui n'aurait conservé que ses couleurs. Certains ont qualifié son art de naïf et l'ont comparé à celui du douanier Rousseau. Ce n'est pas un affront, mais quand on parcourt la liste des peintres, des écrivains, des critiques qu'il a fréquentés, on l'imagine plus facilement au-dessus des écoles par un choix éclairé, qu'en marge d'elles par ignorance. Cocteau, celui qui reconnut Picasso, voyait en lui  un enlumineur, chez qui la vérité quotidienne l'emporte sur les grâces décoratives [...] un paysan subtil, moine médiéval, qui  chasse l'ange du bizarre à force de connaître ses ruses par coeur.» Paul Morand ajoutait: «Le tempérament artistique de Jean Hugo se tient en dehors de toutes les modes. Son oeuvre fait songer aux merveilleux résultats que produirait le délassement de quelque prince des temps anciens, tel qu'on en trouve dans les Contes des Mille et une Nuits. » Encyclopédie de L'Agora

 

 

Hauteville House, Guernesey
Hauteville House, Guernesey

Des enfants de Jean Hugo perpétuent la tradition familiale puisqu'actuellement la Galerie Catherine Houard (Paris) présente les peintures de Marie Hugo et les photographies de Jean-Baptiste Hugo inspirées de l’intérieur de Hauteville House, la Maison-Œuvre de leur illustre aïeul, Victor Hugo (photo ci-contre).

Écrire commentaire

Commentaires : 0