Et maintenant ?  LUMIÈRE !

  • -Sourate XXIV « La lumière » verset 35
    « Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Semblance de sa lumière il niche où brûle une lampe, la lampe dans un cristal ; le cristal, on dirait une étoile de perle : elle tire son aliment d’un arbre de bénédiction, un olivier qui ne soit ni de l’est ni de l’ouest dont l’huile éclaire presque sans que la touche le feu. Lumière sur lumière!  Dieu guide à sa lumière qui veut.»

  • - XCI
    « Par le soleil en son premier éclat, par la lune quand elle prend sa suite, par l’illumination du jour, par la nuit quand elle l’occulte, par la terre et ce qui l’aplanit, par l’âme et ce qui l’équilibre, lui inspire la luxure ou de se prémunir. Bien heureux sera qui la purifie confondu sera qui l’opacifie »

Les Français vont-ils laisser  saccager leur patrimoine : la culture, la révolution de 1789, les " lumières" ... par les beaufs de Cabu, policés ou pas - famille Le Pen, famille Zemmour, famille Finkielkraut, famille Houellebecq, famille Camus (Renaud pas Albert), famille "Manif pour tous", famille Dieudonné... cette mafia des 7 familles qui vénère la "grandeur de la France" façon Pétain, ou par des cons à barbe, qui au nom d'un texte qu'ils n'ont même pas compris, veulent nous ramener 1400 ans en arrière, à coup de sabre... ou d'armes lourdes ?

 

 

L'ensemble des imbéciles qui suivent ces différents gourous a malheureusement tendance à croître. L'histoire nous montre bien que par temps de crise morale et économique, il est plus facile de vendre de la caricature (pas celle de Charlie hélas !) que de faire de la pédagogie.

 

Finalement, j'en veux beaucoup plus aux laveurs de cerveau, façon TF1, qui nous vendent leur sous-sous-sous...culture, où les gros seins, les gros mollets, les grosses c...lles (en ont-ils vraiment !) incitent notre jeunesse à oublier d'utiliser ses neurones.

 

Et je reviens à ce mot de Bourguiba qui m'avait frappé.

 

 C'était au début des années 70, à un moment où une sérieuse crise économique menaçait son pays. A son ministre des finances (soutenu par la majorité de son gouvernement) qui proposait de réduire drastiquement le budget de l'éducation (plus du tiers des dépenses à l'époque), le "Combattant suprême" avait répondu : " Vous voulez essayer l'ignorance ? "

 

Et je me dis, que si aujourd'hui, les Tunisiens ont pu victorieusement repousser les deux tentations totalitaires qui les menaçaient, c'est sans doute parce qu'à ce moment là ils n'ont pas fait "le choix de l'ignorance".

 

Le seul pari qui vaille  est celui de l'éducation et de la culture.

Plus que les armes,  les obscurantistes de tous bords craignent LA LUMIÈRE !

 

Sur le site : Lumière !


" La paresse et la lâcheté sont les causes qui expliquent qu’un si grand nombre d’hommes, après que la nature les a affranchi depuis longtemps d’une (de toute) direction étrangère, reste cependant volontiers, leur vie durant, mineurs, et qu’il soit facile à d’autres de se poser en tuteur des premiers.

 Il est si aisé d’être mineur ! "

Emmanuel Kant

Des sciences et de la satire

 "The terrorist attacks in Paris were an assault on the fundamental values of free and democratic societies. Researchers, and humorists, must combat obscurantism everywhere."

 

Il peut paraître curieux que la plus prestigieuse des revues scientifiques - Nature - consacre son dernier éditorial aux événements  tragiques qui viennent de meurtrir notre pays.

 

L'histoire des sciences et de la philosophie naturelle, chère à Diderot et Voltaire, aux penseurs des Lumières, nous montre pourtant que le chemin de la connaissance, depuis le XVIIIème siècle, fait la part belle à l'irrévérence, au combat contre les tabous et les dogmes, qu'églises et religions n'ont cessé de véhiculer.

 

L'éditorialiste de Nature rappelle qu'en 1766, Jean-François Lefebvre de la Barre fut le dernier en France à être exécuté pour blasphème. La liste de ses «crimes» comprenait le refus de retirer son chapeau devant une procession religieuse. L'intervention de Voltaire dans cette affaire est restée célèbre.

 

Les philosophes des Lumières furent les premiers à se lever contre la tyrannie de l'autorité religieuse qui ne cessait d'étouffer la liberté de penser :

 

" Eighteenth-century France was one of the first nations to push back against the tyranny of religious authority that stifled free thought across Europe at the time — and continues to do so in other places."

 

" Ce fier héritage - et le rôle que la science et la satire ont joué dans la promotion des valeurs des Lumières - mérite que l'on réfléchisse  à la mobilisation des millions  de personnes qui, à travers le monde, ont voulu donner un sens aux événements horribles survenus à Paris la semaine dernière."

 

"L'héritage de Voltaire et des Lumières explique pourquoi les Français ont réagi beaucoup plus fortement aux dernières attaques qu'aux nombreux actes de terrorisme qu'ils ont endurés par le passé."  (fin de citation)

 

Et le journal conclut :

 

"Fundamentalists throughout history have sought to subjugate freedoms, including freedom of expression and thought. More than 200 years ago, France rejected them with a “ Non !” that echoed across the world."

 

"Les fondamentalistes à travers l'histoire ont cherché à assujettir les libertés, notamment la liberté d'expression et de pensée. Il ya plus de 200 ans, la France les a rejetés avec un « non ! » qui fait écho à travers le monde. Il l'a fait à nouveau."