Mon palmarès 2014

Le pire de la politique

L'embarras du choix !

Eric Zemmour, le pétainisme rance
Eric Zemmour, le pétainisme rance

En 2014, les politiciens français qui étaient au bord du gouffre ont fait un grand pas en avant ! Ignorons-les !

 

C'est d'ailleurs ce que nous faisons, en témoigne les résultats des élections européennes où la participation s'est établie à 40,73% des inscrits (et 3 millions de Français ne sont pas inscrits sur les listes électorales).

 

Les 4 principales formations politiques ont donc obtenu (en % par rapport aux inscrits) :

 

FN : 10,12% ; UMP : 8,47 ; PS : 5,69 ; Écologistes : 3,64.

 

 Soit au total : 28%... un désaveu massif pour nos politiciens.

 

 

Le degré zéro de la politique a été aussi atteint avec le triomphe dans les kiosques d'un torchon signé par l'ex compagne du président ...

L'avenir s'annonce sous les mêmes auspices avec le retour annoncé de l'agité corrompu, dont on ne comprend que trop l'impunité...

 

Sur le fond, souffle un vent mauvais qui apporte les miasmes fétides d'une antienne bien française : l'air du déclin et son refrain "c'est la faute à l'Autre, au métèque".

 

Pour promouvoir ce pétainisme rance, les media ont délaissé l'intellectuel raciste torturé Alain Finkielkraut (*), pour un porte-parole plus proche "des masses", Eric Zemmour, dont un caricatural opus fait un tabac dans toutes les mauvaises librairies.

 

En France, le bouc émissaire a souvent varié : le juif (horrible constatation, Zemmour et Finkie sont juifs !), le mineur polonais, le réfugié espagnol, le Rom... Aujourd'hui, c'est le musulman qui a le vent en poupe.

 

Les Français se vautrent ainsi dans une nostalgie stupide et paranoïaque ; qu'ils relisent leur histoire (s'ils l'ont apprise) et regardent où nous ont conduit les Édouard Drumont, Charles Maurras et Philippe Pétain, chef d'un Etat français officiellement raciste : à la débâcle, au déshonneur, à l'infâme..

 

(*) : Dans son essai Après la démocratie, Emmanuel Todd écrit à propos de Finkie : « Jamais en France, on n’eût toléré que des émeutiers soient caractérisés par la couleur de leur peau, si ce blasphème antirépublicain n’avait été le fait d’un intellectuel juif, auquel la sacralisation de la Shoah garantit une protection plus sûre que le passé colonial aux jeunes de banlieue. Dans cet entretien comme ailleurs, il a proposé une lecture ethnicisée et raciale des émeutes de banlieue. »

 

VOIR SUR LE SITE : 

- Civilisations,

- Lumière !

Le comble de l'horreur


Israël à Gaza

DAESCH en Irak


Aucun problème cette année encore pour illustrer la barbarie humaine ; j'ai plutôt l'embarras du choix ! Je donne cependant la palme ex æquo :

 

aux crimes contre l'humanité d'Israël à Gaza qui, dans le ghetto qu'il étrangle, a une nouvelle fois massacré femmes et enfants en bombardant délibérément écoles et hôpitaux.

Israël, sous la pression des rabbins orthodoxes, devient un véritable état d'apartheid.

 

Les molles protestations occidentales (Hollande fut le plus indécent dans la complaisance) ont considérablement affaibli leurs dénonciations de la barbarie islamiste. 

 

aux crimes contre l'humanité des petits nouveaux de Daesch, passés maîtres dans l'art de la décapitation de masse, de l'extermination de minorités, dans la traite des femmes et l'esclavage sexuel. On leur prédit un bel avenir en barbarie.

 

L'homme esclave de Dieu est toujours dans sa caverne, la lumière qu'il croit détenir ne fait qu'étendre les ténèbres et exalter sa sauvagerie.

Coup de chapeau

A l'avènement de la démocratie tunisienne

Après avoir élaboré une constitution qui garantit les droits fondamentaux des citoyens et proclame l'égalité de l'homme et de la femme, les tunisiens ont désignés librement, lors d'élections quasi exemplaires, leurs députés et leur président.

 

Ce processus est sans précédent en Afrique, dans le monde musulman, dans les pays arabes. Il semble écarter les deux menaces qui pesaient sur la révolution de jasmin : la prise de pouvoir par les islamistes fondamentalistes et le retour de la dictature benaliste.

 

L'activisme des blogueurs - et en particulier des femmes- la mobilisation des forces syndicales et de la gauche (qui paye un lourd tribut en perdant deux de ses leaders assassinés par les jihadistes), mais aussi des laïques bourguibistes, ont grandement contribué à cette issue heureuse.

 

La Tunisie a maintenant besoin de se reconstruire et je veux croire qu'elle bénéficiera d'une aide massive du FMI et de l'Europe pour relancer une économie très affectée par le gestion erratique des islamistes.

Sciences à l'honneur

Quand Dieu se fait tout petit, l'homme peut être grand !

Les scientifiques continuent de nous étonner et les bonnes nouvelles sont nombreuses. La revue Science a établi un double palmarès : celui de ses lecteurs et celui de sa rédaction. Je retiens donc les prouesses de ces deux vainqueurs :

 

- l'exploit des chercheurs californiens dirigés par Floyd Romesberg du Scripps Research Institute, qui ont produit un organisme semi synthétique à partir d'un alphabet génétique étendu. La biologie synthétique ouvre ainsi des perspectives hier insoupçonnables dans le domaine thérapeutique.

 

- l'exploit de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) avec la mission Rosetta  qui a réussi à poser sur la comète 67P Churyumov-Gerasimenko le module Philae, après un voyage de plus de 10 ans (6 milliards et demi de kilomètres parcourus).

 

Pour les astronomes, les comètes comme Tchouri, âgées de 4,6 milliards d’années, recèlent des secrets sur la formation du Système solaire et sur l’origine de la vie sur Terre. Depuis leur naissance, bien antérieure à celle des planètes, elles orbitent sans avoir été contaminées

 

Mais n'oublions pas tout le reste, dans tous les domaines... L'homme qui pense librement est de plus en plus grand !

Extension de l'alphabet génétique

Mission Rosetta


VOIR SUR LE SITE : Origine de la vie


L'homme de l'année : un disparu

Alexander Grothendieck, prodige des mathématiques et rebelle

Dans les années 70
Dans les années 70

A. Grothendieck est mort le 14 novembre dernier dans l'Ariège, où il vivait depuis plus de 20 ans, isolé du monde.

 

Pour beaucoup c'était le plus grand mathématicien du XXème siècle.

 

Médaille Fields -l'équivalent du Prix Nobel pour les mathématiques- en 1966, il refusera de se rendre à Moscou pour recevoir le prix, protestant ainsi contre les traitements infligés par les soviétiques aux écrivains Siniavski et Daniel.

 

Première rébellion... il y en aura beaucoup d'autres !

 

C'est pour son apport au renouveau de la géométrie algébrique que Grothendieck reçoit la médaille Fields. Son but a toujours été de trouver "le ferment universel", l'unité profonde des mathématiques.

 

C'est aussi un homme qui a souffert dans sa chair des pires turpitudes du XXème siècle, qui a fini par rejeter sa discipline, ses confères, ses amis, ses élèves et se couper de tout.

 

Depuis trois ans, on reparlait de lui. Sa mort le place en pleine lumière. C'est justice.

 

VOIR SUR LE SITE ICI

 

VOIR LA BIOGRAPHIE DU CNRS

 

La femme de l'année : Malala Yousufzai

Résistante, prix Nobel de la Paix à 17 ans

Pakistanaise, symbole de la lutte pour l'éducation des filles et contre les talibans, elle est victime en 2012 d'une tentative d'assassinat où elle est très grièvement blessée.

 

 Le courage hors du commun de cette fillette était un véritable défi pour ces fanatiques. L'un d'eux lui a logé une balle dans la tête alors qu'elle montait dans un bus scolaire.


Elle est soignée en Angleterre. Le 12 juillet 2013, à la tribune de l'ONU, Malala déclare notamment que « Les extrémistes ont peur des livres et des stylos. Le pouvoir de l'éducation les effraie. »

 

Cette année, à 17 ans, elle obtient le prix Nobel de la paix.

 

Mais n'oublions pas tous les autres, qui luttent contre l'oppression sur les 5 continents... L'homme qui résiste est de plus en plus fort !


VOIR SUR LE SITE : RESISTER...

Sur le front des arts...

Un film, une expo...

Mommy

Braque, Musée Guggenheim Bilbao


 Le musée Guggenheim de Bilbao a accueilli  la plus grande rétrospective de Georges Braque jamais organisée en Europe, à l’occasion du 50ème anniversaire de la mort de l’artiste. L’accrochage chronologique de quelque 250 œuvres, sur un étage entier du célèbre musée, balayait l’ensemble de la carrière du précurseur du cubisme avec Picasso

 

Au cinéma, trois films m'ont particulièrement touché, Under the Skin avec une sublime Scarlett Johansson, Hippocrate, qui décrit la vie d'un interne en milieu hospitalier, avec un grand acteur - Reda Kateb - et surtout l'époustouflant Mommy du très jeune Canadien (25 ans !) Xavier Dolan.

 

Mais n'oublions pas tout le reste... L'homme qui crée librement est de plus en plus étonnant !


SUR LE SITE : VOIR

Le pire de la langue

Selfie : le dernier anglicisme à la mode


Voici le mot de l'année pour les organisateurs du Festival du MOT, éminents défenseurs de la langue française (je crois rêver !).

J'ai rappelé ici que les Québécois, ultimes défenseurs de notre belle langue, ont préféré le vocable d'egoportrait, tout aussi parlant que le terme anglais.