Habillez pour l'hiver : il sera long !

Aujourd'hui le doute n'est plus permis : nous abordons une période qui s'annonce longue et pénible, sous l'égide d'un quasi universel "En arrière toute !"

 

 C'est une véritable course vers le passé qui s'engage entre les deux nouveaux blocs qui se font face : le fondamentalisme judéo-chrétien qui ne jure que par la Bible, le fondamentalisme musulman qui raye d'un trait de plume les 1380 ans qui nous séparent de la mort de Mahomet.

 

En fait ces deux ultra-conservatismes ont énormément de points en commun sur le plan politique (libéralisme économique, rejet explicite ou implicite de la démocratie, de la liberté d'expression...), sur le plan sociétal (place de la femme, des minorités...) et surtout la même haine de tout ce qui s'apparente au "progrès".

 

La navrante campagne des Républicains américains et de leur candidat mormon Mitt Romney, est une illustration caricaturale de ce retour à des conceptions charlatanesques de la science, dans tous les domaines.

 

Certes, certaines prises de positions, comme celles des climato-sceptiques, sont aussi sous-tendues par de colossaux intérêts économiques, mais même dans ce domaine certains expliquent tout simplement que l'homme ne peut modifier ce que Dieu a créé  !

 

Pour la première fois, me semble-t'il, les rédacteurs de la prestigieuse revue scientifique Nature  ont fait part de leur inquiétude à propos du programme républicain, rejoignant en cela l'écrasante majorité de la communauté scientifique américaine.

 

Si Romney est élu des coupes sombres sont annoncées dans le budget fédéral ; plusieurs programmes sont d'ores et déjà ciblés par les enragés du Tea Party.

 

________________

 

Face aux uns et aux autres, faut-il faire le dos rond ? Si oui, il ne suffira pas d'une génération pour revoir la Lumière !

 

 

A lire : La science bafouée par la campagne républicaine aux États-Unis

 

Voir aussi :  Romney président: un scénario catastrophe pour la planète

 

NB (février 2016) : depuis le "refroidissement" s'accélère (voir Trump, DAESH, etc...) !