Un peuple errant

 

J’assistais il y a quelques jours à la soutenance de thèse de l'une de mes anciennes étudiantes d'origine palestinienne. Travailleuse acharnée, sensibilité à fleur de peau, elle m’avait souvent parlé de l’errance de sa famille chassée de Palestine en 1948.


Il m’était revenu alors ce magnifique poème lu du temps où je soutenais, avec mes amis du PSU, le projet que défendait Nayef Hawatmeh qui voulait un État palestinien démocratique, où il n’existerait ni israélien, ni palestinien, ni juif, ni musulman ou chrétien. Un État débarrassé du sionisme - mais pas de la culture juive - et du panarabisme - mais pas de la culture arabe. (*)

 

Ce poème fait référence à la Loi des « Absents » qui a permis la confiscation des terres des palestiniens chassés de chez eux.

 

Dieu aussi est un "absent", monsieur
Confisquez donc l’attirail de sa mosquée
Prenez le temple qui lui appartient
Et son muezzin vendez-le aux enchères !
N’hésitez pas à confisquer nos orphelins, monsieur
Car leurs "propriétaires" sont absents eux aussi !
Et ne vous excusez surtout pas- qui vous dit "oppresseur" ?!
Qui oserait vous appeler "brigand" ?!
Mon champ confisqué vous salue bien haut
Ses épis vous disent Merci en lettres d’or
Car vous les avez libérés de la faux
D’un paysan primitif et inculte
Les confiant à un paysan qui a beaucoup lu

Un paysan du "peuple élu" !

 

Rashed Hussein

 

Et aussi cette phrase d’un autre célèbre poète palestinien- Mahmoud Darwish - qui clamait, désespéré :


" Qui n’a point de terre
N’a point de ciel " ?

 

Les parents de N. sont aujourd’hui à Ramallah. Son passeport jordanien lui a été retiré, comme à son frère, diplômé de Princeton. Tous deux vont rejoindre la diaspora palestinienne.


Paradoxe de l’histoire : l’Europe, qui secréta pendant des siècles l’antisémitisme qui conduisit à la monstruosité nazi, favorisa l’installation en Palestine d’un peuple errant pour en créer un autre !

 

(*) Quelle utopie aujourd'hui !

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    anonyme (jeudi, 08 janvier 2009 11:41)

    Très intéressant votre blog, j'adhère totalement à vos idées et j'apprècie les mêmes poètes et artistes que vous.
    Je reviendrai visiter souvent.